Professeur de Yoga Sivananda

Emilie Flambeaux

Un ami professeur de yoga m’a un jour demandé de répondre à quelques questions…

Je m’en sers ici 🙂

Qui es-tu ? Grande question… et comment y répondre sans coller d’étiquettes :-)Je suis un être de passage sur Terre qui essaye tous les jours d’être le plus en lien possible avec ses aspirations profondes, les gens autour de moi, tout en vivant dans la société et en appréciant ce qu’elle nous apporte 🙂

Comment as-tu découvert le Yoga et depuis quand pratiques-tu ? J’ai commencé le yoga à la fac à Toulouse, par curiosité, je ne sais même pas si j’avais déjà vu ou lu ce mot… « yoga »… J’avais deux heures tous les jeudis, ça comptait pour mon DEUG à l’époque! C’était en 2002 ou 2003. J’ai beaucoup aimé, je me rappelle encore la découverte de la respiration, avec un exercice de la fausse inspire… A la fin du semestre nous étions par groupe et nous avons dû animer un cours et préparer un dossier. C’est encore très présent dans mon esprit et pourtant, les années qui ont suivi, j’ai beaucoup voyagé et vécu ailleurs, commençant des cours de yoga à chaque étape, mais sans vraiment m’y accrocher. Mais à chaque nouveau lieu, je cherchais quand même un studio. J’ai vraiment commencé une pratique régulière en 2013 à Paris, au centre Sivananda.

Comment décrirais-tu le Yoga Sivananda ? Qu’est-ce qui t’a attiré dans la tradition Sivananda ? Un coup de foudre! Le premier cours, j’étais revenue à la maison, là sur mon tapis. J’avais trouvé la source, ma source. C’est un yoga traditionnel, qui suit une séquence ; c’est pour moi une sécurité, ma maison, mon lieu de repos, de recentrage. J’aime le fait que je sais à quoi m’attendre, quel enchaînement de posture, et pourtant moi je suis différente à chaque cours que je donne ou reçois, donc c’est toujours différent.

Qu’est-ce qui t’a décidé à devenir professeur de Yoga ? Après quelques mois au centre Sivananda, j’ai mis le doigt sur le début d’une ombre de compréhension de ce qu’était le yoga: un art de vivre, une appréhension complète et totale du monde et donc de mon monde. J’ai ouvert une porte… et je me suis inscrite pour un weekend découverte dans leur ashram près d’Orléans et là BOUM. Autre coup de foudre avec l’aspect spirituel du yoga Sivananda et le bhakti yoga ou yoga de la dévotion… On a chanté tout le weekend :-)J’ai adoré.

L’idée de la formation de prof a donc germé dans mon esprit entre février 2014… et janvier 2017 où j’ai passé un mois à Orléans. Pour moi d’abord… et puis une fois le mois écoulé… une envie de partager… pas comme professeur mais comme guide sur le chemin des autres, pour les amener à faire peut-être la même découverte que moi. Je suis loin de maîtriser toutes les postures mais on a tous quelque chose à transmettre.

Quelle est ton livre de Yoga de chevet ? Félicité divine de Swami Sivananda. De cours textes sur des sujets vastes et variés, toujours d’actualité…

Quelle est ta posture préférée et pourquoi ? La posture sur les épaules « Sarvangasana »… J’ai eu des révelations dans cette posture pendant la formation de prof…

Et comment la pratiquer ? Avec douceur pour la nuque! Les yeux fermés si c’est possible, plusieurs minutes en méditation… Recentrage garanti.

Quels conseils donnerais-tu à un futur professeur de Yoga ? Ne pas se comparer, ne pas chercher quoique ce soit, et surtout pas les élèves! Même un disciple c’est assez pour enseigner! Et pratiquer surtout, toujours.

Une phrase inspirante ? “Simple living, high thinking” Swami Sivananda.

Le yoga est un monde vaste et infini… d’autres pratiques me nourrissent aujourd’hui: le Yoga nidra, formée par Yogalife à Gand en Belgique avec la fratrie Bhanot, et le Yin Yoga, j’ai commencé l’initation en avril 2019 avec Joe Barnet, élève de Paul et Suzee Grilley, les fondateurs.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer