Comment pratiquer seul à la maison (comment pratiquer sa propre Sadhana quotidienne)

« Sur la base d’une pratique quotidienne, lorsque vous faites la sadhana, il semble que rien ne se passe. Mais vous ne faites pas cela par cupidité.

Vous le faites pour conquérir votre paresse, votre ego, votre stupidité, avec votre essence de l’engagement. Voilà tout ce qu’est la Sadhana. Nous ne la pratiquons pas pour obtenir quoi que ce soit. »

 « YOGI BHAJAN »

 

 

1/ En marche vers une sadhana idéale

 

Par « sadhana », on entend ici : Pratique quotidienne du Kundalini Yoga.

Même la simple pensée de faire une sadhana est le début d’une sadhana.

Nos actions, nos engagements commencent avec une pensée, un sentiment dans notre coeur, une petite graine de désir.

Que votre sadhana consiste en 10 minutes de méditation, 31 minutes d’un puissant kriya, une heure de lecture de flot sonore divin ou bien en la complète et traditionnelle sadhana pour l’ère du verseau de 2H30, vous ferez l’expérience des bénéfices immédiats et projetterez dans votre journée un rayonnement grandi.

Le plus important est de commencer et de vous tenir au jour le jour à votre « engagement », quel qu’il soit et quelle que soit sa durée…

La sadhana est une discipline par laquelle vous vous dévoilez à votre être afin de réaliser la maintenance nécessaire à votre corps physique en vue d’une bonne santé et d’une bonne vitalité, et de confronter, nettoyer et purifier votre mental, en évacuant ses déchets, ce qui lui permettra de se reposer dans le flot sonore.

Vous serez capable de vous présenter, depuis la neutralité, face à chaque situation qui viendra vers vous au fil de la journée.

 

 

2/ La Sadhana pour un débutant

 

Voici un exemple à titre indicatif de comment vous y prendre pour mettre en place une pratique matinale si vous n’avez qu’une petite expérience et que vous souhaitez vous engager doucement et progressivement dans la durée.

Cela vous prendra environ une heure par jour et vous apportera énergie et équilibre.

Changez de kriya chaque semaine.

Augmentez graduellement la durée afin de vous rapprochez peu à peu de la sadhana du Verseau complète…

Trouvez vous un coin tranquille dans votre lieu de vie. Cet endroit peut être un simple tapis posé dans votre salon ou une petite pièce aménagée exclusivement à la pratique du yoga. Ceci est important car cela favorise votre « envie » à pratiquer en ayant son endroit bien à soi…

 

 

Réveil, préparation et harmonisation.

 

a) Réveillez vous paisiblement, faites quelques étirements au saut du lit,

 

b) Prenez une douche, froide de préférence, afin de favoriser une bonne circulation sanguine. Commencez par les extrémités du corps,

 

c) Massez vous tout le corps avec de l’huile d’amande douce, insistez bien sur la plante des pieds,

 

d) Ouvrez votre espace en chantant le mantra « Ong Namo Guru Dev Namo » et « Add Gurey Nameh, Jugat Gurey Nameh, Sat Guray Namey, Sat Gurey Nameh, Siri Guru Dev Namey »,

 

e) Kriya pendant 15 à 31 minutes : choisissez 3 courts ensembles d’exercices de 15 à 31 minutes chacun. Sélectionnez une combinaison qui permette de travailler sur différentes zones et systèmes de votre corps. Alternez ces ensembles tous les trois jours, en pratiquant un kriya par jour. Le quatrième jour, vous commencerez à nouveau par le premier kriya. De cette manière, vos muscles ne seront pas trop douloureux et chaque partie de votre système sera soumise à un effort réparti sur l’ensemble de la semaine,

 

f) Si vous le préférerez, vous pouvez aussi opter pour un kriya de Yogi Bhajan, mais cela veut dire qu’il faudra vous y tenir d’un bout à l’autre tout les jours !

 

g) Relaxez vous profondément pendant 5 à 10 minutes,

 

h) Chantez le mantra « Adi Shakti » (appelé aussi « Long Ek Ong Kar », celui-ci est pratiqué pendant la sadhana de l’Ere du Verseau) pendant 31 minutes ou bien choisissez une méditation qui pourrait correspondre à vos besoins,

i) Concluez avec les mantras de fermeture : « may the long time sun shine upon you » et 3 longs Sat Nam.

 

 

3 / Devenir un modèle de sadhana

 

Premièrement, nous faisons la sadhana.

Pour finir, nous devenons la sadhana.

A ce niveau, la sadhana que nous accomplissons chaque matin nous insuffle chaque respiration et chaque pas que nous réaliserons au cours de notre journée, rechargé de lumière, de conscience et une identité, non uniquement une activité.

Le premier pas est toujours de commencer, où que vous soyez.

Evaluez-vous même, votre degré d’engagement, votre intention et vos connaissances.

Si vous êtes proche de votre centre de yoga ou d’un ashram, rejoignez-les pour la sadhana en groupe…

Si vous êtes seul, commencez alors votre pratique personnelle.

On dit souvent que sur le chemin spirituel, si vous faites un pas en direction de votre être supérieur, alors le « Guru » fera mille pas dans votre direction.

Ayez du coeur, faites le premier pas !

Et… continuez !

Alain Aner
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer